de services

Annuaire des commerces

Médiathèque municipale

paiements

Les menus

spectacles

état civil, CNI

& passeport

piscine

déchets

cinéma

pharmacies de garde

météo

transports

accueil > actualité

Une médaillée olympique provinoise nommée Margot Boulet

Natation, GIGN et aviron. Trois mots qui retracent le parcours de cette jeune athlète provinoise.

 

Margot pratiquait la natation depuis toute petite à Provins. Une sportive de haut niveau déjà médaillée aux championnats de France.

La jeune nageuse entre à la Gendarmerie en 2012. Elle intègre le régiment de cavalerie à Vincennes, avec l’objectif de rentrer au sein du Groupement d’intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN).

Elle travaille alors son endurance en course à pied. Souvent lestée pour pouvoir supporter l’équipement. Elle s’inscrit également dans un club de boxe.

Grâce à un mental d’acier, elle intègre la formation du GIGN. Lors d’un stage de parachutisme à Pau, elle se blesse très grièvement.

C’était en mars 2017, elle avait 26 ans. Dos et jambes paralysés. Margot a des vertèbres fracturées, la cheville détruite et de multiples commotions. Margot a retrouvé l’usage de ses jambes. Les séquelles sont bien là. Plusieurs fois opérée, une prothèse est venue remplacer sa cheville. Elle fait plusieurs mois de fauteuil, perdant toute masse musculaire. S’en sortir est devenu son obsession. Grâce à un moral d’acier et à ses proches, elle a pu rebondir.

Dès la saison 2018-2019, elle reprend une licence de natation. Ses parents s’occupant du club d’aviron de Nogent-sur-Seine, Margot Boulet y encadre parfois les groupes de jeunes.

En novembre 2019, une place se libère dans le 4 barré handisport. Le cadre de la fédération lui propose la place. Elle fait un test à Vaires-sur-Marne et, physiquement, Margot Boulet fait plus que l’affaire ! Il faut alors apprendre à ramer en 7 à 8 mois pour être opérationnelle pour les Jeux Olympiques, qui étaient encore prévus en 2020. Une grande marge de progression s’ouvre à elle, et aussi un nouveau départ. Pendant les confinements, Margot Boulet a peaufiné sa technique à l’ergomètre.

Le report des JO lui laisse plus de temps pour se préparer et parfaire le geste. Elle intègre le 4 barré sans tracas.

Lors des Championnats de France indoor, Margot s’attribue le nouveau record de France en PR3 avec 7’34 sur 2000m. Pour les mondiaux d’ergomètre le 23 février dernier, elle fait encore descendre le chrono à 7’31’6.

A Poznan en Pologne, en 2020, le 4 barré français termine médaillé de bronze. En 2021, le 4 barré français termine 2e au championnat d’Europe de Varèse en Italie.

Les jeux de Tokyo au Japon arrivent. À 31 ans, Margot Boulet y décroche sa première médaille olympique, en bronze, sur le quatre barré mixte, deux ans à peine après avoir posé pour la première les pieds dans un bateau, avec Erika Sauzeau (handicapée au genou après un accident de vélo et un accident de travail), Antoine Jesel (handicapé à la cheville et au genou après un accident), Rémy Taranto (déficient visuel de naissance) et le barreur Robin le Barreau. Quelques jours avant, les Français avaient pulvérisé le record paralympique en se qualifiant pour la finale avec 7’06s02 !

Margot compte maintenant se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, en natation et en aviron. Si elle poursuit en bateau, elle ramera alors à domicile, puisque les épreuves d’aviron se dérouleront sur le plan d’eau de Vaires-sur-Marne, en Seine-et-Marne.

Accompagnée par l’Armée depuis son accident, elle est aujourd’hui sportive de haut niveau de la Défense.

Margot est la 2e athlète du club de Nogent-sur-Seine à participer aux Jeux Olympiques. Frédéric Koval avait remporté le bronze aux JO d’Atlanta.

© Ville de Provins / 2022 / Tous droits réservés

Ville de Provins

5, place du Général Leclerc – 77160 PROVINS

Tél.: 01 64 60 38 38

Adresse postale: CS 60405 – 77487 PROVINS Cedex

Nous contacter / Voir les horaires